Aujourd’hui nous vous présentons la galerie d’art tenue par MB&F, une marque horlogère indépendante qui ne cesse de surprendre avec ses créations toutes plus originales les unes que les autres.

La Galerie « M.A.D » est située dans 4 villes à travers le monde : Dubaï, Honk Kong, Taipei, et Genève que nous présenterons dans cet article. La galerie présente diverses créations d’artistes internationaux, et certaines montres de la marque MB&F.

Ainsi, lors de notre visite en août dernier, nous avons pu admirer quelques pièces très particulières. 

MB&F

Pour ce qui est de l’horlogerie, MB&F ne se limite pas dans l’extravagant et crée des montres aux formes inhabituelles. La HM10 Bulldog Titane qui représente un chien et ses 4 pattes dans un boîtier en titane grade 5, ou encore la HM7 AQUAPOD avec un tourbillon central dans un boîtier en or rose en sont la preuve.

Pour un look plus conventionnel mais pas moins amusant, la Legacy Machine avec tourbillon volant. Grâce son mouvement tridimensionnel développé en interne par MB&F avec l’aide de l’indépendant Kari Voutilainen pour les spécifications de conception et de finition, la montre est une réussite mécanique conservant une simplicité déroutante.


Horloges

D’autres œuvres horlogères plus massives sont aussi présentes. Elles ne sont pas de taille pour votre poignet, mais plutôt pour être exposées dans un salon ou une pièce dédiée. En effet, l’horloge KB2 de Philippe Lebru et Alain Silberstein limitée à 88 exemplaires adopte un look retro très coloré, avec un mécanisme simple perché à 2 mètres mais pour le moins surprenant. Le mouvement se compose de 161 pièces, avec 3600 alternances par heure et une clé de remontage est une clé inspirée des cartoons.

D’un autre calibre, l’horloge murale de Florian Schlumpf crée un visuel impressionnant par sa taille de 2 mètres par 2 mètres ainsi que sa complexité. Chaque sculpture cinétique permet d’admirer l’écoulement du temps au-delà de l’affichage des heures, minutes et secondes. Le très léger son du mécanisme ainsi que toute la synergie des roulements, chaînes et ressorts du mouvement en deviennent hypnotisants.


L’échappement utilise des palettes d’ancrage en forme de ressort, qui produisent des transitions douces.

Sculptures

La “sculpture du temps” A5-01 de Around Five présente une autre façon de lire l’heure, à travers un mouvement linéaire. Elle propose une manière différente de mesurer le temps, basée sur la course du soleil et son tracé en courbes qui apparaissent et disparaissent derrière l’horizon. Le temps devient plus poétique, plus lent, et permet de contempler une fois de plus l’outil de mesure d’une manière plus figée.

Le concept, le design, l’ingénierie, la fabrication et le montage sont réalisés en Suisse. La culpture existe dans divers matériaux ainsi que différentes couleurs.


Enfin, pour mettre à l’honneur un artiste français, la sculpture “Apesanteur III” de Quentin Carnaille : cette sculpture qui flotte, lévite dans l’air, est composée de milliers de composants horlogers provenant de montres mécaniques anciennes. Le disque de 36 centimètres de diamètre accueille en son centre un aimant puissant, qui fonctionne avec son jumeau caché juste en dessous dans la table. Apesanteur III est un lien direct entre le deuxième art, l’astronomie et l’horlogerie mécanique. L’édition est limitée à 8 exemplaires. Selon lui, « Le temps n’existe pas, c’est simplement le résultat d’une motivation humaine constante pour le matérialiser ! »


L’exposition change régulièrement pour présenter de nouveaux artistes, vous pouvez donc rencontrer de nouvelles œuvres d’artistes internationaux à chaque nouvelle visite, et dans chaque galerie du monde. Nous avons été très bien accueillis et les explications furent on ne peut plus claires sur chaque œuvre présente. Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant les créateurs et leurs pièces d’exception sur le site M.A.D.GALLERY Geneva (madgallery.net).


Article écrit par @secondemorte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TOP

La fin des cols minuscules

L'interprétation de la chemise à col français, par les Damoiseaux. Rendez-vous en septembre.