Le vignoble bourguignon

Pour ce premier article autour de l’univers du vin nous allons plonger dans le vignoble Bourguignon.
Nous nous pencherons dans un premier temps sur le vignoble en lui même puis nous nous attarderons sur quelques grands noms avant de finir sur une sélection de bouteilles et différents accords met/vin.

Tout d’abord le vignoble à travers quelques chiffres : 250 km de long, 200 000 000 bouteilles par an, 30 000 hectares et pas moins de 33 grands crus ! Des paysages splendides qui sont le berceau de vins qui comptent parmi les plus prestigieux du monde.

Image

En Bourgogne on parle de climat et pas de cru, il correspond un type de sol et un microclimat, l’étendue du vignoble, les différents coteaux et le réseau de failles donnent lieu à un grand nombre de microclimats et donc une grande diversité de vins ! En 2015 des climats de Bourgogne ont été inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

“En Bourgogne, quand on parle d’un Climat, on ne lève pas les yeux au ciel, on les baisse sur la terre”

Bernard pivot

Le sol en Bourgogne est majoritairement argilo-calcaire et le climat continental (hivers froids, gelées au printemps, étés chauds, automnes ensoleillés). Ces gelées printanières sont une véritable plaie pour les vignerons bourguignons qui doivent redoubler d’inventivité, ici des petits barils enflammés pour protéger les bourgeons des gelées tardives.


En Bourgogne on retrouve majoritairement quatre cépages(ou variété de vigne). Deux cépages destinés au vin rouge : Pinot noir et Gamay.

Deux cépages destinés au blanc : Chardonnay et Aligoté.

La grande variété de climats en Bourgogne ne permet cependant pas de généraliser la bouche et le nez de ces vins. Par exemple un Chablis n’aura pas les mêmes caractéristiques gustatives qu’un Côte de Beaune, le premier sera tendu et frais en bouche, le second beaucoup plus rond et puissant. Pourtant ce sont tous les deux des vins issus du chardonnay.

Quelques grands noms de Bourgogne

La Tâche, Climat de Vosne-Romanée , Grand cru de côte de Nuits. Composé de vins rouges de cépage Pinot Noir, la Tâche est un des grands crus les plus célèbres de Bourgogne, considérés comme des vins de garde exceptionnels, il ne pourront être dégustés qu’après plusieurs années.


On peut apercevoir une bouteille dans la série Gotham, millésime 1966. Une bouteille cotée à plus de 3500 euros aujourd’hui.

Image


Chambertin, Climat de Chambertin, Grand cru de côte de Nuits Pinot Noir, ce vin était le vin préféré de l’Empereur Napoléon Ier, des caisses de Chambertin suivaient l’empereur lors de ses campagnes. Il avait cependant la fâcheuse habitude de couper son vin avec de l’eau.

Image

Chablis, AOC, Vignoble de Chablis Enfin comment parler de vin de Bourgogne sans évoquer le Chablis, principale appellation du vignoble de Chablis avec le petit chablis, le chablis premier cru et le chablis grand cru. C’est un vin blanc, sec issu du Chardonnay.

Image


Le Chablis est très apprécié à l’étranger, 65% de sa production est exportée ( notamment aux USA ) . Le président Nixon aurait même déclaré lors de sa visite de 1969 qu’il souhaitais rencontrer le Général de Gaulle … et le maire de Chablis.

Image

Sélection de 6 bouteilles

À présent, une sélection 6 bouteilles, rouges et blancs et leurs associations avec un ou plusieurs mets.

Louis Jadot, Couvent des Jacobins 2019
Très bonne année, encore un peu jeune mais bon rapport qualité prix qui s’accentuera avec le temps. Notes de fruits rouges, fraise, cerise et boisée(Chêne, Vanille). Il s’accordera très bien avec des viandes grillées, gibiers et terrines.

Image

Chablis 1er cru « La Fourchaume » 2016, Domaine de l’enclos – Romain et Damien Bouchard
Encore une bonne année pour le blanc Bourguignon, vous aurez ici un pur Chablis 1er cru, bien frais, minéral vous retrouverez également des notes d’agrumes (Citron, Pamplemousse).

Image


Il s’accordera parfaitement avec des fruits de mer en entrée. Le chablis 1er cru s’accorde aussi particulièrement bien avec la cuisine Nippone, il se mariera à la perfection avec du riz plus ou moins parfumé et du poisson cru.

Irancy, Boudardes 2013 – Eric Darles
Une de mes appellations préférées, un bon moyen de se lancer dans l’Irancy, un vin léger avec des arômes de fruits, de violette.

Image

Il accompagnera très bien le petit gibier, grillé ou en sauce, les abats, le veau et l’agneau. Pour les végétariens il pourra très bien se marier avec un risotto aux morilles ou aux poireaux.

Chateau de Rully 1er Cru « Clos La Bressande » Monopole 2018 – Antonin Rodet. Très belle robe jaune paille, en bouche des arômes fruités (pêche, poire ) et floraux (Chèvrefeuille) puissants. On retrouve cependant un fond bien boisé et minéral qui remet les pieds sur terre.

Image

Des fruits de mer seront aussi les bienvenus, en particulier accompagnés de pâtes ou de riz. Un Risotto aux saint Jacques ou des Spaghetti elle Vongole.

Blanc – AOC Saint-Romain – Gilles Buisson
En biodynamie Gilles Buisson travaille dans le respect de la terre et de la vigne. Nous sommes sur une réelle expression d’un vrai Saint-Romain. Bien trop souvent à l’ombre des appellations comme Meursault ou Montrachet, le Saint-Romain s’affirme pourtant de plus en plus comme une terre d’avenir avec un potentiel phénoménal. Entre un gras élégant, une salinité perçante et une expression aromatique des plus aboutie.

Rouge – AOC Volnay 1er cru – Domaine Buisson
Précurseur dans la biodynamie le domaine Buisson est à la Bourgogne ce que Botticelli est à la peinture, une sommité. Tout comme dans les peintures nous sommes sur un tracé fin, splendide et un pinot noir maitrisé à perfection.

Image


Sur l’appellation d’exception Volnay leurs parcelles sont un tableau de maître qui détonnent dans le paysage bourguignon. Soyeux, intemporel et de grande manufacture nous sommes face à un vin qui prend toutes ses lettres de noblesses.

Ainsi se termine ce premier article. Nous rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Buvez du vin oui, mais avec modération. N’hésitez pas à donner vos préférences en matière de vin, d’autres accords et si vous en avez un, un bourgogne favori . N’oubliez pas, boire un canon c’est sauver un vigneron.

Image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TOP

La fin des cols minuscules

L'interprétation de la chemise à col français, par les Damoiseaux. Rendez-vous en septembre.