Le vignoble alsacien

Dirigeons-nous vers l’écrin enclavé entre les Vosges et le Rhin, l’Alsace. Cet article vous présentera les caractéristiques d’un vignoble si souvent oublié, et pourtant mythique pour tous les amateurs de grands vins blancs.

Pour les matheux en herbes voici l’Alsace en quelques chiffres : Long de 170km pour une largeur de 1,5 à 3 km, 15527 hectares de superficie plantés, 51 grands crus, 7 cépages. Entre montagnes et plaines, nous sommes sur un véritable écrin de paradis.

Image

« Un petit verre de vin d’Alsace, c’est comme une robe légère, une fleur de printemps, c’est le rayon de soleil qui vient égayer la vie. »

Christian DIOR

Plus haut nous disions que le vignoble est trop souvent délaissé dû à sa difficulté de compréhension. Le vignoble alsacien ne comporte que 3 appellations: AOC Alsace, Crémant d’Alsace et Alsace Grand Cru. Ce qui en fait un véritable chemin de croix pour nos amateurs de vin. Nous pouvons attribuer cela à de multiples facteurs, les cépages, les sols etc… Commençons avec les cépages.

En Alsace la majorité des vins sont mono-cépage, c’est-à-dire un seul cépage dans la bouteille. Cela ne permet pas d’avoir une idée précise car les vins diffèrent. Bien évidemment vous pouvez vous avoir des traits caractéristiques par cépage que nous allons vous présenter.

Image

Le Riesling, roi des cépages alsacien, il est endémique de l’Alsace dans le vignoble français car c’est sa terre d’origine, vous en trouverez Outre-Rhin mais si vous cherchez un Riesling en France l’Alsace sera votre terre promise.

Image

Avec une acidité tranchée, un nez dans la pierre à fusil, l’agrume et une minéralité élégante vous trouverez votre bonheur dans ce cépage. Pour les palets les plus fins, en grand cru, sa précision, sa retranscription des sols et des conditions climatiques, vous exalterez.

Image


Le Pinot Gris, les amateurs de demi-sec, de fruits secs et de pains d’épices vous y trouverez un réel plaisir de dénoter ses différentes expressions de ce cépage cousin du pinot noir. Vous y trouverez des notes délicates de fruits du verger et d’abricot sec.

Image

Il révèle aussi parfois des arômes de miel, des notes torréfiées et de pain grillé. Le cépage d’Alsace serait originaire de Bourgogne où il est connu sous le nom de « pinot beurot ».

Le cépage Gewurztraminer est un membre de la famille des traminers, avec le savagnin rose appelé Traminer en Allemagne et klevener de Heiligenstein en Alsace et le savagnin blanc utilisé dans le vignoble du Jura, cultivés en Alsace depuis le Moyen Âge.

Certainement le cépage le plus connu mais aussi le plus compliqué à prononcer. Le Gewurztraminer connu pour son association avec le foie gras est un vin d’une grande puissance aromatique, aux notes épicées parfois de façon exubérante rehaussées par des arômes de fruits exotiques.

Voici les 3 grands cépages alsacien mais notons qu’ils existent aussi le Muscat (sec et acide ayant une bouche de raisin mûr), le Sylvaner (dans le raisin et l’acidité tranché), le Pinot Blanc (vin sec, léger aux notes de fleurs blanches) et le Pinot Noir (le cépage rouge alsacien).

Tous ces cépages doivent pousser sur un sol de qualité et pour cela l’Alsace est bénie. En effet le vignoble est une mosaïque de sol et de terroir. Imaginez-vous que nous trouvons la totalité des différents types de sol.

Image

La complexité géologique de l’Alsace est à l’origine de la multiplicité des sols et de la diversité des terroirs viticoles. De nombreux types de sols: calcaires, argilo-calcaires sols alluviaux composent les terroirs alsaciens.

Image


Les caractéristiques minérales de ces sols ont une influence sur les cépages. Un même cépage planté l’un sur un sol calcaire, l’autre sur un sol gréseux donnera des vins d’expressions différentes. Les vins sont marqués par le terroir.
Voilà la réponse à notre question ; Pourquoi les vins d’Alsace sont si difficiles à comprendre ? Cette multiplicité des sols et des expressions en fait une région de passion et d’exception. Nous comprenons enfin pourquoi il y a tant de grands crus (51) en Alsace !

Image

Comment ne pas parler d’Alsace sans évoquer les Vendanges Tardives (VT) et les Grains Nobles. Comme son nom l’indique une VT est un vin qui a été vendangés plus tardivement. La conséquence est que nous obtenons des vins moelleux, riche en sucre et en alcool.
Alors si les noms à consonances germaniques ne vous effraient pas, je vous invite à déguster de l’Alsace, innovante et en avance sur l’écologie ! Mais enfin parce que l’infinités d’expressions différentes saurons alimenter la flamme de la dégustation que nous partageons. Avant de terminer l’article, permettez-moi de vous faire une sélection de vins d’Alsace qui valent le coup et d’autre qui sont des sommités dans leurs domaines.

Sélection de vins


RIESLING GRAND CRU GEISBERG TRIMBACH (DOMAINE) 2014 – 60€
Descendants d’une longue lignée de passionnés du vin, Hubert et Bernard Trimbach, ainsi que leurs fils Pierre et Jean, assurent la gestion du domaine. Ancré en Alsace depuis 1626, le nom des Trimbach s’est rapidement forgé une réputation à l’échelle régionale puis internationale.

Image



Toutefois, grand amoureux de son terroir, le domaine a mené une étude géologique dont les résultats ont incité à les isoler et à en faire une cuvée à part entière. Ceux-ci bénéficient ainsi d’une exposition plein sud entre deux autres grands crus et d’un sol calcaire et gréseux. Un peu de garde est recommandée pour savourer ce Riesling Grand Cru à sa juste valeur. Il dévoilera alors des notes de fruits mûr et d’agrume.

Pinot Gris 2019 Henri Ehrhart – 9€

Image


Tout en élégance robe d’or, ce Pinot Gris annonce un nez riche aux notes de surmaturation, on retrouve cette richesse confite et cette complexité dans une bouche équilibrée, grâce notamment à une acidité donnant du dynamisme à ce vin demi-sec.

Gewurztraminer 2016 Rolly Gassmann – 25€

Image


Un excellent vin, très équilibré, idéal pour l’apéritif en vin de dessert et pour accompagner de nombreux mets. Les fruits confits de la bouche et sa sucrosité maitrisée saura mettre en émoi vos sens lors de sa dégustation.

Nous rappelons que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Buvez du vin oui, mais avec modération.

Image


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TOP

La fin des cols minuscules

L'interprétation de la chemise à col français, par les Damoiseaux. Rendez-vous en septembre.