Le costume dans les dramas coréens

Lorsqu’on regarde un drama coréen, le premier élément qui nous saute aux yeux est la manière dont les acteurs sont vêtus. Leur style est travaillé et surtout à la pointe de la mode. Immergeons-nous dans l’univers des dramas à travers le port du costume.

Qu’est-ce qu’un drama ?

Les dramas coréens (K-dramas) sont des séries télévisées sud-coréennes. Même si la plupart des dramas tournent autour du romantisme (souvent excessif), tous les thèmes y sont abordés, de l’horreur aux enquêtes policières. Ce n’est pas un genre uniquement destiné au public féminin.

Dr Prisoner – Netflix
Save Me – Netflix

Contrairement à beaucoup de séries occidentales, les dramas sont plus courts et s’étalent généralement sur une saison de 16 (12 ou 24) épisodes dont la durée est d’une heure. Certaines séries peuvent avoir plusieurs saisons mais ces dernières se limitent bien souvent à 3 ou 4.
Comme toutes les fictions, les dramas ne sont pas des représentations exactes de la vie en Corée-du-Sud. Ce sont des versions idéalisées de la réalité, qui présentent des intrigues dramatiques et exagérées et servent à nous divertir et dans certains cas à dénoncer des faits réels comme la corruption ou le système scolaire trop exigeant.

La quête de la perfection

Les Coréens cherchent à atteindre la perfection dans tout ce qu’ils entreprennent et leur apparence ne fait pas exception à cette règle, elle est même primordiale. Elle est ce qui définira la réussite dans la société, pour les aider dans leur quête de la perfection physique, les coréens n’hésitent pas à recourir à la chirurgie. Les médias sont là pour promouvoir des personnes parfaites d’un point de vue esthétique, et cela se ressent dans le choix des acteurs de dramas.

Lee Jong Suk


Au-delà de l’apparence physique, le style vestimentaire est soigné afin qu’il complète une apparence physique plaisante et il permet surtout de se conformer aux canons de la société. Cela se reflète parfaitement dans les dramas et dans la K-POP. C’est l’une des raisons qui fait que le divertissement coréen est si populaire auprès des jeunes (femmes), le degré d’esthétisme et d’attention aux détails physiques et vestimentaires est sans précédent.

Le costume dans les dramas


Le costume est une tenue ayant une forte présence dans les séries, il est porté par les stagiaires; les employés; les hommes d’affaires; les avocats et procureurs; ainsi que par les politiciens. Comme dans le monde réel, il est synonyme de travail mais il est porté de manière idéale.


Dans un premier temps, la plupart des professionnels portent des chemises à col italien, c’est-à-dire, col dont l’ouverture est large et permettant aux pointes de toucher ou de se glisser sous les revers de la veste. Comme vous le remarquerez c’est pour un critère esthétique et non une lubie de sartorialiste comme certains le pensent.

Chief Of Staff – Netflix


Comme nous l’avons abordé dans notre article sur les chemises, arborer un col se glissant sous le revers est plus harmonieux que de porter un col dont les pointes sont minuscules, de plus cela renvoie l’image d’un homme expérimenté et soucieux des détails.

En plus du col italien classique, on peut apercevoir des cols anglais se composant d’une barre métallique. Notez que ce dernier est souvent porté par des hommes affaires ou des avocats plus ou moins véreux. Cela dit c’est un accessoire qui rend une tenue encore plus formelle et statutaire.

Stranger – Netflix
The Lies Within – Netflix


Vincenzo – Netflix

Le costume

Les revers des costumes sont généreux, peu importe le domaine d’activité du personnage. Dans les dramas modernes, le revers de la veste arrive au minimum au milieu de la ligne d’épaule. Cela donne beaucoup de caractère au costume et ajoute en carrure lorsqu’il est cintré.

Dr Prisoner – Netflix


Les revers à crans, plus discrets sont réservés aux politiciens tandis que les avocats, hommes d’affaires (et mafieux) préfèrent les revers à pointes car ils donnent une image nettement plus statutaire, affirmée et extravagante. Voilà pourquoi on en voit plus sur ces personnes.

Politicien en revers à crans – Chief of Staff
Avocat en revers à pointes – Suits


Dans sa globalité, le costume est porté de manière moderne mais il est bien proportionné, il est très loin des coupes slims récurrentes dans le prêt-à-porter actuel. La veste couvre le fessier, Le pantalon est de coupe droite et n’est ni trop serré ni trop long ou trop court.


Les costumes les plus récurrents dans les séries politiques ou liées au journalisme sont ceux à boutonnages simples (veste à deux boutons), ces derniers sont discrets et généralement de couleur grise ou marine, toutefois certains comportent des motifs discrets.

Député – Chief of Staff – Netflix


Les rares extravagances de leurs tenues sont souvent les cravates colorées ou des chemises à rayures afin d’apporter un peu plus de caractère ou de couleurs au costume.

Chief of Staff – Netflix


Les tenues des hommes d’affaires (héritiers et mafieux) sont plus extravagantes, ils sont plus libres que ceux travaillants dans le secteur public. Le costume croisé est très présent dans leur garde-robe, ainsi que le motif à rayures (pinstripe ou chalkstripe).

The Penthouse – Viki

Mine – Netflix
Vincenzo – Netflix


Quant au stagiaire ou au jeune employé, il est souvent habillé plus sobrement et son style est moins affûté, néanmoins plus il gagne en expérience, plus il prend en assurance et plus son style s’affirme.


L’influence des dramas


Cet esthétisme du vêtement est martelé à chaque drama, ce qui a pour conséquence d’influencer les coréens, ils veulent ressembler à ces personnages qu’ils voient dans les séries et dans les publicités à longueur de journée. Ainsi de plus en plus de marques proposent des costumes en prêt-à-porter aussi bien coupés, les ateliers tailleurs sont valorisés et essaient de d’apporter de la modernité à l’art sartorial afin de toujours plus toucher les jeunes.

Cela se ressent lorsqu’on regarde la télévision coréenne, les présentateurs sont impeccables. Revers larges, col généreux et costumes bien taillés.




Quant au président de la Corée-du-Sud, Moon Jae-In, malgré son âge, il porte le costume aussi bien qu’un personnage de drama, tout en restant dans le degré de formalité qu’exige sa fonction.


Si vous souhaitez commencer à regarder des dramas, nous vous conseillons Chief of Staff, qui traite des coulisses de l’assemblée nationale coréenne. Stranger, un procureur luttant contre la corruption. Vincenzo, l’histoire d’un coréen adopté par une mafia italienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TOP

La fin des cols minuscules

L'interprétation de la chemise à col français, par les Damoiseaux. Rendez-vous en septembre.